UNE FORMATION PRO PAR LA RECHERCHE...

Le Master Science politique de l’Europe a l’ambition de dépasser le clivage entre la finalité recherche et la finalité professionnelle en développant l’idée de formation professionnelle par la recherche.
Cette orientation est le résultat de la complexité croissante des politiques publiques qui a engendré une demande grandissante d’experts généralistes de l’action publique.

De ce fait, la formation poursuit simultanément trois objectifs :

- un objectif pédagogique : il s’agit d’apporter aux étudiants les outils d’analyse de l’action publique aussi bien locale qu’européenne, c’est-à-dire les familiariser avec les cadres théoriques, les problématiques, les enjeux actuels, les méthodologies et les techniques propres au champ de la science politique.

- un objectif de recherche : il s’agit d’initier les étudiants à l’activité de recherche en science politique à travers un travail personnel d’investigation important et encadré. Les étudiants seront formés à la méthodologie de la recherche en science politique, à la gestion d’un projet d’étude sur le moyen terme…

- un objectif professionnel : le secteur de l’action publique exige de plus en plus des professionnels de haut niveau dont le profil est voisin de celui des chercheurs spécialisés sur l’action publique. Les étudiants seront confrontés à des praticiens, professionnels de l’action publique, exploreront un terrain et pourront réaliser un stage long. Ils devront conduire des études ponctuelles théoriques, méthodologiques et analyser des cas pratiques. Il seront sensibilisés à la démarche de projet dans une optique de développement personnel et professionnel. Ils seront initiés, à travers une pédagogie interactive, à la préparation et à la conduite de réunions de travail ainsi qu’à la présentation en public de travaux. Ils participeront notamment à une expérience radiophonique originale.
Capture d’écran (3)
web_logo-euradionantes_eu_



ON%20AIR


- Les controverses. Un exercice de débat autour de problématiques diverses et parfois...difficilement "débatables", du moins "défendables" ou "attaquables". En effet, tous les ans, les enseignants rivalisent d'imagination pour donner à leurs étudiants des sujets complexes, marrants, absurdes...improbables, menant à un face à face entre deux étudiants.
Les règles: ? L'étudiant connaît son sujet, mais ne sait pas à l'avance s'il devra défendre l'affirmative ou la négative. Le jour J, le sort décidera si ce dernier devra attaquer ou défendre son sujet.
En somme, un exercice ludique, original bien que déstabilisant, qui apprendra aux étudiants à défendre, quelles que soient les circonstances, un point de vue, qui parfois ne sera pas le leur.
Les objectifs ?: apprendre à débattre, à défendre une opinion, à argumenter, à convaincre.


UNE FORMATION INNOVANTE ET ORIGINALE

L’originalité de notre formation, sans compter la focale « politique européenne » peu commune, tient au caractère innovant de nos modes d’évaluation.

En effet, nos enseignants mettent un point d’honneur à éviter les dissertations en un temps limité. Ces dernières ne permettent pas une réflexion suffisante de la part de l’étudiant qui ne fait, finalement, qu’ingérer du cours pour le recracher approximativement et l’oublier le lendemain. Nous pouvons en demander plus d’un niveau Master…
En voici la liste non-exhaustive !

- Le montage d'une émission de radio en partenariat avec la radio-école européenne Eur@dionantes. L'émission en question, "En quête d'Europe", est dédiée aux aspects politiques de l'Europe. Chaque mois, un binôme d'étudiants est chargé de l'animation de cette dernière et de "recruter" des intervenants pour faire vivre le débat autour de problématiques européennes.

"En quête d'Europe" sur Eur@dionantes